Culture Plus

Associations

Nouvelle Poupée d'Encre

 


Retour à la page 


Accueil


 



La Poupée d’Encre fut créée en 1975 à l’initiative d’un groupe de graveurs issus de l’Atelier de Gravure de l’Académie des Beaux-Arts de Liège. Le nom qu’elle s’est donné ne doit rien au hasard : en termes de gravure, la "poupée" est le tampon qui sert à faire entrer l'encre dans les sillons des plaques gravées.

Après l’enthousiasme de départ et un temps de sommeil d’une petite dizaine d’années, elle a été reprise sous le nom de «La Nouvelle Poupée d’Encre». L’association vit le jour en réaction au manque de structures défendant la gravure et les graveurs un peu partout et plus particulièrement à Liège.

C’est ainsi que depuis ses origines, organisation d’expositions de gravures en Belgique et à l’étranger, édition de gravures d’artistes belges et étrangers, édition de petites gravures vendues à bas prix pour démocratiser l’approche artistique, édition depuis 1992 d’un calendrier comprenant six gravures originales d’artistes jeunes ou confirmés sont devenus et sont restés sa raison d’être.

Le calendrier de la Poupée d’encre occupe lui une place à part et est devenu un objet de collection attendu chaque année par bon nombre de collectionneurs. Sa création en 1992 résulte d’un besoin crucial : l’idée d’un échange d’élèves entre l’atelier de gravure de l’Académie de Liège et ceux de la Cooperativa Artsitica Arvore de Porto. Fort bien, mais avec quel financement ? Avion, logement, etc… D’où la réalisation de ce premier calendrier avec de vraies gravures en lieu et place de chromos traditionnels. Depuis, sauf en 1993, l’expérience s’est réitérée chaque année afin de financer d’autres échanges. En tout ce sont, en quatorze éditions, plus de soixante graveurs qui ont participé à l’aventure.

Résultat, les activités de la Poupée d’encre sont pour la plupart autofinancées par la vente de petites gravures et de calendriers de gravures, le principe étant qu’aucun des participants aux activités ne paie quoi que ce soit. C’est le travail de tous qui finance la participation de chacun. Le but principal, initial et final est et reste la défense, la promotion et la diffusion de l’estampe sous toutes ses formes.

 

P o u r   p l u s    d’ i n f o r m a t i o n s
______________________________________

Atelier de gravure
École supérieure des Arts de la Ville de Liège
Académie des Beaux-Arts

http://lanouvellepoupeedencre.be/