Culture Plus

Associations

Dialogue Gravé

Belgique - Maroc

 



Retour à la page 


Accueil


 


































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































   






























































































































































































































































































































































































































































Cette page, comme le projet qu'elle suit, est en constante évolution au gré des apports des différents intervenants. Elle n'en reflète que l'état actuel. Elle est susceptible de modifications à tout moment afin d'apporter à tous, artistes, public et organisateurs la situation présente de l'avancement du projet.                                   



S o m m a i r e   d e   l a   p a g e  :




Belgique – Maroc et vice versa ________________________________

                                            « Belge, devenu graveur... » Dacos

L'initiative de cet échange revient à Habib Harem, c'est un peu le reflet de son histoire personnelle. Victime en 1960 du tremblement de terre d'Agadir, recueilli par une famille en Belgique, il n'est jamais reparti. Un pied sur chaque continent, une attache dans chaque famille, il est devenu graveur. De quoi transcender les différences pour adopter un langage universel.
Une expérience précédente de « dialogue gravé » avec le Viet Nam, sous la houlette de CulturePlus,  lui en a donné l'idée. Les conditions étaient réunies pour lancer son projet :
Dialogue Gravé : Belgique - Maroc / Maroc - Belgique
Côté Maroc, Tibari Kantour, un ami de longue date, rencontré à Liège lors d'une Biennale dont les graveurs sont si friands, s'est chargé de sélectionner un éventail significatif de l'art de l'Estampe dans son pays.
Côté Belgique, Habib s'est largement inspiré de la sélection d'artistes déjà retenus pour l'exposition  Viet Nam, à laquelle il a ajouté sa touche personnelle.
Il n'y a plus qu'à .... Monter un dossier, trouver des lieux d'expositions, des collaborations ...
Quoi qu'il en soit, le fils d'Habib, ancien étudiant à l'IAD à Louvain-la-Neuve, assumera déjà un précieux relais. Il a fait le voyage à l'envers pour s'installer à Agadir et poursuivre sa carrière dans le monde du cinéma.
On le disait : une affaire de famille, un pont entre deux rives. Notre monde n'en a peut-être jamais eu autant besoin qu'en ces temps troublés.
Louis Simaÿs


C o o r d i n a t i o n  d u  p r o j e t
______________________________________

Pour le Maroc : Hakima Moubsete et
Gaëtan Harem de la société "7Actions" à Agadir, en partenariat avec le Fidadoc (Festival International du Film Documentaire d'Agadir) Maroc
Pour la Belgique : Habib Harem, 1400 Nivelles, Belgique 
habibharem@yahoo.be
Site web : asbl CulturePlus, cultureplus@hotmail.com


L i s t e   d e s   a r t i s t e s
_____________________________________________


Malika AGUEZNAY, Pol AUTHOM, Michel BARZIN, Marie-France BONMARIAGE, Maoual BOUCHAIB, Jean COTTON, Kikie CREVECOEUR, Youssef  ELKAHFAI, Chafik EZZOUGARI, Virginie FAIVRE D'ARCIER, Chantal HARDY, Habib HAREM, Tibari KANTOUR, Bakay SAAD TAZI.


Artistes belges :

Pol AUTHOM, Michel BARZIN, Marie-France BONMARIAGE, Jean COTTON, Kikie CREVECOEUR, Virginie FAIVRE D'ARCIER, Chantal HARDY, Habib HAREM.

Artistes marocains :
Malika AGUEZNAY (gravure), Maoual BOUCHAIB (gravure), Youssef  ELKAHFAI (gravure, lithographie),  Chafik EZZOUGARI (sérigraphe), Tibari KANTOUR (gravure), Bakay SAAD TAZI (photo graveur).



____________________________________________________________


Pol AUTHOM

MBAuthom1.jpgNé le 8 août 1964
Diplômé de l'Ecole supérieure des Arts plastiques et visuels à Mons en 1987 (gravure et impression)

Professeur de gravure à l'école supérieure ART2 (ESAPV) à Mons.
Professeur d'image numérique aux Arts et Métiers de La Louvière.
Conférencier en Arts numériques à L'E.N.S.A.V.  (La Cambre-Bruxelles).
Assistant en Arts numériques à L'E.N.S.A.V.  (La Cambre-Bruxelles).
Professeur de gravure - photogravure à L'E.N.S.A.V.  (La Cambre-Bruxelles).
Maitre de stage pour le Centre de le gravure et de l'image imprimée de La Louvière

Artiste  (gravure, image numérique et installation)
A exposé en Belgique, France, Italie, Angleterre, Allemagne, Canada, Pologne, Japon, Tchécoslovaquie, Espagne, Roumanie, Suède et Slovénie.

Distingué au prix du Hainaut en 1988, prix Charles Bernier de la Ville de Mons (1981), prix de la Ville d'Antoing (1991), prix de la Ville de Moucron (1998), prix de la gravure de l'Académie Royale de Belgique en 2000

Représenté dans les collections du Centre de la gravure de La Louvière, de la Province de Hainaut, de la Communauté Française, de la Ville de La Louvière et dans différents musées étrangers.


MBauthom2.jpg



MBAuthom%204%20COMBINAISON%204%20120cmx40cm%20aquatinte%202007.jpg



___________________________________________________________



MBBarzin1.jpgMichel BARZIN

Né en 1949.

Etudes de dessin et gravure aux académies de Bruxelles, Boisfort et Liège.

Élève de Claude Lyr, Henri Brasseur, Georges Comhaire, Dacos et Robert Kayser.



Professeur de gravure, de lithographie et de dessin à l’Académie de Verviers des 1980 à 2008 et à l’Académie internationale d’Été de Wallonie de Libramont.

Conférencier à l’ENSAV La Cambre (2002-2003).
Organisateur des triennales internationales de gravure de Spa, 1983-1986.
Membre de l’atelier Raz Kas depuis 2002.


Plus d'infos sur ce site à  Michel BARZIN


MBBarzin2.jpgMBBarzin3.jpg





















MBBarzin%20Flying%20tree%20for%20SlobodanW.jpg



__________________________________________________________


Marie France BONMARIAGE

Née  à Hermalle S/Argenteau   le 10 mai 1964

Graduat en peinture à St Luc Liège et en  gravure (lithographie) à l'académie des Beaux Arts de Verviers
Enseigne les arts plastiques

Expositions collectives internationnales :


2012  Galeria Alfara – Exposition en duo avec Fernanda Alvarez - Oviedo Espagne / 2010   2e Nuit de l’estampe contemporaine – Place St Sulpice - Paris / 2009   « Cris et Chuchotements » Centre Wallonie Bruxelles  - Paris
2006, 2003 et 2000  Brunssum - Pays-Bas / 2005   Il Meuse – Trois Rivières - Québec / .... / 1987  Palais d'été - Pékin Chine - Train Bruxelles-Pékin

Prix de la gravure et de l’image imprimée de la Communauté française de Belgique   Wallonie-Bruxelles. Centre de la gravure et de l’image imprimée de La Louvière 2002

Plus d'infos sur ce site à M-F BONMARIAGE

MBBonma1%202012.jpg



___________________________________________



MBCotton1.jpgJean Cotton


Rue de Ganshoren, 11, 1081 Koekelberg, Belgique
Tél. : 0032 470064486,
Jeancotton.gravure@gmail.com

Né à Le
ssines.
Etudie la gravure aux Beaux-Arts de Mons.
En 1980, y devient l’assistant de Gabriel Belgeonne.


Pratique une figuration libre au trait nerveux et privilégie l’eau-forte. Responsable de l'atelier gravure et image imprimée de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels La Cambre à Bruxelles jusqu’en 2012.
Membre du jury du "Prix découvertes de Rouge Cloître", Centre d’Art d’Auderghem.
Membre du jury du "Concours d’Arts Plastiques et Visuels de Nivelles".


Expositions :
Paris - Bruxelles , Antonio Segui et 6 graveurs, 1991
Pologne, Cracow, International Print Triennal, 1991
Estonie, 9th Tallin Print Triennal, 1992
Pologne, Madjanek, Lauréat "Equal Prize", IV International Art Triennal, 1994
Maroc, Casablanca, Chorfi Art Gallery, 1996, 1998
Maroc, Asilah, Galerie Aplanos, 1997, 1999
Belgique, Liège, Prix Triennale de gravure, 2002
Portugal, Loulé, Galeria de Arte Convento Esperito Santo, 2006
France, Carcès, Château de Carcès, 2008
Maroc, Casablanca, Villa des Arts-Fondation ONA, 2010
Belgique, Bruxelles, Caméléon Coquet, 2011
France, Figanières, Eté des Cabanons, 2012
Bergique, Bruxelles, DS Galerie, 2014, 2015.



MBCoton2.jpg


____________________________________________


MBKikie1.jpgKikie CREVECOEUR

Née à Bruxelles en octobre 1960. Diplômée de l’Atelier de Gravure à l’Académie Royale des Beaux- Arts de Bruxelles.
Enseigne depuis 1988 la Gravure et la Lithographie à l’Académie des Beaux-Arts de Watermael-Boitsfort (Bruxelles) et depuis 1991 à l’AKDT (Académie Internationale d’Eté de Wallonie).


Nombreuses expositions personnelles (Salon d’Art à Bruxelles) et collectives depuis 1983 en Belgique et à l’étranger. En 2006, une exposition rétrospective lui est consacrée au Centre de la Gravure et de l’Image imprimée (Bribes et échappée – L’œuvre gravé 1986-2006). Titulaire de nombreux prix dont la première édition du Prix de la Gravure et de l’Image imprimée de la Communauté française de Belgique en 1989, le Prix La Montagne à la 4ème Triennale d'Estampes de Chamalières en 1997 et Lauréate de la 7ème Biennale internationale de Gravure contemporaine de Liège en 2009.

Plus d'infos sur : Kikie CREVECOEUR


 
MBKikieMoucharabieh%20LArganier.jpg


__________________________________________




MBVirgi1.jpgVirginie FAIVRE D’ARCIER

Née le 04/11/1975 en Belgique,
Vit depuis 2007 au Vietnam
et depuis 2014 au Laos.





1993-1996.Graduat en Arts plastiques, section peinture à la Haute Ecole ST LUC de Bruxelles ; Spécialisation: gravure et sculpture. Le travail de fin d'études : vidéo sur les machines à peindre; critiques au sujet de l'art conceptuel.
1995-1997. Candidature en Histoire de l'Art et Archéologie, section non-européenne à l'Université libre de Bruxelles.
1997-1998. Candidature en Sociologie et Anthropologie à l'Université libre de Bruxelles (ULB).
1998-2000. Licence en anthropologie, Université de Bruxelles, ULB. Thèse: «recherche du rien», une étude de la théologie sur les Sadhus dans l'hindouisme. La renonciation du sexe pourrait donner l'immortalité, au travers de la parole et de la non - dualité.
2004-2006 gravure à l'académie des beaux arts de Liège, Belgique.


 MBVirginie2.jpg

________________________________


MBHardy1.jpgChantal HARDY

Croix Henri Jacques, 14
B-4890
Thimister – Belgique
Tél : 087/44.71.45

hardygraveur@hotmail.com

Artiste, graveur, lithographe, née le 18/7/56.
Diplômée de l’Académie Royale des Beaux- Arts de Liège en gravure et dessin en 1978.

Professeur de gravure et lithographie à l’Académie des Beaux- Arts de Liège, horaire réduit, depuis 2000.

Professeur de gravure et lithographie à l’Académie Internationale d’Eté de Wallonie de Libramont de 1992 à 2004.

Expositions personnelles en Belgique : Verviers, Liège, Theux, Bruxelles, Spa, Herstal, Ostende. En France : La Rochelle, Fontenay-le-Conte. En Suisse : Délémont. Au Québec : Trois Rivières. En Allemagne : Schoenecken. En Serbie : Belgrade.
Nombreuses expositions, projets collectifs en Belgique et à l’étranger.
Voyages d’échanges et de formations en Espagne, Québec, Serbie, Portugal, Suisse, Maroc, Allemagne, France, Luxembourg, Bosnie, Brésil (2009). Oeuvres dans les collections publiques et privées.
Pratique toutes les techniques de gravure mais plus particulièrement la lithographie en jouant la coupe et le collage de divers papiers.
Approche ponctuellement d’autres moyens d’expression : expérience de dessin de lumière avec le photographe J.C. Delhaes, la scénographie avec l’auteur Chiquet Mawet. Actuellement la sculpture aidée par les ateliers de ferronnerie Roger Georis


MBHardyessaouira%201.JPG

MBHardyessaouira%202.JPG














________________________________


MBHarem%20dans%20l'atelierNB.jpgHabib HAREM

Rue du Wichet, 3
1400 Nivelles
 067/21.20.61
0473/382 331

habibharem@yahoo.be
http://habibharem.wix.com/gravures


Né à Agadir le 23 janvier 1953.
Etudes d’Arts Plastiques 1977 (
Atelier de gravure : Marthe Wery ) à l’institut supérieur Saint -Luc à Bruxelles.
Professeur d’Arts Plastiques à l’institut Sainte-Marie à Saint-Gilles et à l’institut du Sacré-Cœur à Nivelles.
Expositions personnelles à Nivelles, à Wavre et à Bruxelles et collectives en Belgique et à l’étranger (Biennales
et expositions de la gravure au Brésil, France, Espagne, Estonie, Hollande, Japon, Pologne, Vietnam, Yougoslavie …).
Dialogue gravé : Belgique–Vietnam / Vietnam-Belgique, exposition au - Musée Renier de Verviers en 2014 et en 2015 au Musée d’art Moderne de Hanoï au Vietnam (Soutenu par WBI).

Distinction à l’exposition internationale de gravure « Cent graveurs pour cent ans » au Musée Félicien Rops à Namur (1998).
Prix « Au Fil de l’Art » à Pont-à-Celles 2006
Initiateur et co-organisateur du concours d'arts plastiques et visuels de Nivelles (2014 et 2016)

Acquisitions : Collections privées, Centre de la gravure et de l’image imprimées de La Louvière, Musée Félicien Rops de Namur, Graphothèque « Graphies » Bruxelles, Graphothèque de Liège.



MBHarem%20M%C3%A9moire%201BW.jpg


___________________________________



MBAgueznay1.jpgMalika AGUEZNAY   

malika.agueznay@gmail.com  

Elle vit et travaille à Casablanca.




Née en 1938 à Marrakech, Malika Agueznay étudie à l’École des Beaux-arts de Casablanca de 1966 à 1970, prenant part à l’aventure des peintres du «Groupe de Casablanca», Farid Belkahia, Mohamed Chabâa et Mohamed Melehi.
Elle débute dans la gravure en 1978 au Moussem d’Asilah et développe ensuite sa technique à New York, dans les ateliers de graveurs de renom comme Mohamad Omar Khalil, Krishna Ready et Robert Blackburn et à Paris à l’Atelier 17.
Elle continue à participer tous les ans depuis 1978 aux ateliers d’Asilah, durant les Moussem culturels.

- Expositions nationales et internationales avec 2 hommages de L'ONA Villas des  Arts Rabat et Casa et CDG (2015) et hommage" "Association  Arkane et Ministère de la culture – Casablanca (2015).
- Acquisitions pour des institutions nationales et musées nationaux et  
  Internationaux.
- Collection royale.



MBAgueznay2.jpg


Œuvre

Dans sa peinture et ses gravures, Malika Agueznay s’attache à un motif: l’algue marine. Elle la découvre en 1966, alors qu’elle est encore étudiante à l’école des Beaux-arts de Casablanca, en peignant un grand panneau en bois. Depuis, c’est un dialogue continu qui résiste au temps. Cette algue marine se multiplie, tantôt en une accumulation d’éléments qui se massent en profusion baroque, tantôt en prenant la rigidité d’une forme géométrique aux contours nets. Tout en réalisant des peintures à l’huile avec des compositions géométriques associées à des figures, elle s’investit de plus en plus dans la gravure où elle se libère des formes conventionnelles.

Employant constamment la silhouette de l’algue marine comme signe, l’artiste en donne de nombreuses variantes qui évoquent les courbes gracieuses gracieuses du corps féminin ou les mouvements browniens (1) et tentaculaires des bactéries observées au microscope lors de ses études médicales. Dans certaines gravures, les figures abstraites deviennent entrelacs,composent ou intègrent des maximes, des fragments de poésie, des litanies ou des prières.Employant le papier de riz, elle y crée des reliefs avec un sens de l’équilibre entre la surface, le volume et la matière. Les couleurs franches et chaudes viennent rehausser les signes écrits, conférant à l’ensemble une vibration qui rappelle la cinétique de l’arabesque.

«Etre graveur permet au peintre que je suis de me dédoubler et de réaliser tout ce que je ne peux faire en peinture. Et pourtant ma peinture et ma gravure se tiennent par la main, je le sens.»
(Malika Agueznay)


Bibliographie

• Mostafa Chebbak Artistes Marocains Contemporains édité par Raja Bellamine Hasnaoui Shashoua Press 2007
• Catalogue Malika Agueznay Galerie du Centre Hassan II Asilah Août 2002
• Catalogue Malika Agueznay Galerie Bab Rouah Rabat 19961.


(1) Le mouvement brownien, ou processus de Wiener est une description mathématique du mouvement aléatoire d'une «grosse » particule immergée dans un fluide et qui n'est soumise à aucune autre interaction que des chocs avec les «petites » molécules du fluide environnant. Il en résulte un mouvement très irrégulier de la grosse particule, qui a été décrit pour la première fois en 1827 par le botaniste Robert Brown en observant des mouvements de particules à l'intérieur de grains de pollen de Clarkia pulchella (une espèce de fleur sauvage nord-américaine), puis de diverses autres plantes.



______________________________________________________________



MBBouchaid1.jpgMaoual BOUCHAÏD, dit Maoual

Peintre, graveur et sculpteur franco-marocain.
Né le 26 février 1959 à Essaouira (Maroc).

www.maoual.com





Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique
à l'école Supérieure des Beaux-arts de Marseille (France).
Vit et travaille à Marseille.


EXPOSITIONS PERSONNELLES
  • 2007 Galerie Rê, Marrakech
  • 2005 Galerie Les Atlassides, Marrakech
  • 2004  Galerie Martagon Malaucène
  • 2003 Galerie du musée du Patrimoine, Six fours ; Galerie Martagon, Malaucène, Galerie Annie Lagier, L’Isle sur Sorgue
  • 2002 Galerie Alain Paire, Aix-en-Provence ; Poinso - Chapuis, Marseille ; Galerie JP Cupillard Grenoble
  • 2000 Galerie Martagon, Malaucène, Galerie Palladion, Toulouse,
  • 1998 Galerie Alain Paire, Aix-en-Provence,
  • 1997 Galerie Aronowitsch, Stockholm,
  • 1995. Agora, Marseille
  • 1987 et 1989 Galerie "M" à Lindau en RFA 1987 Galerie Alma, Lyon


MBBouchaid2.jpg


EXPOSITIONS COLLECTIVES
  • Collection 2004 Artothèque de Miramas ; Galerie C, Amiens 2004 ; Référence marocaine d’art contemporain Amiens 2004.
  • Une année d'estampe à L'Atelier M, Marseille 1999 ; Les 25 ans de la galerie Athanor, Marseille 1999 ; Pur Impur, Aix en Provence 1999.
  • Artothèque de Miramas 1998 ; Musée des Alpilles, St Rémy de Provence 1998;  Galerie JM Cupillard Grenoble 1998.
  • Galerie Daniel Amourette à Rouen 1997 ; Galerie Martagon Malaucène 1997 ; Aix invite Marseille 1997 ; Collection / Donation Y. Michaud, Musée de Céret 1997.

Maoual a participé a de nombreuses biennales internationales d'arts graphiques : Espagne, USA, Norvège, France, Yougoslavie, Italie, Pologne, Pays-bas, Japon.


COLLECTIONS PUBLIQUES

Musée de Céret (France) ; Fonds communal d’Art contemporain de Marseille (France) ;Artothèque St Maur (France) ; Médiathèque Intercommunale de la Ville de Fos (France) ; Bibliothèque Nationale de Paris (France)



BIBLIOGRAPHIE
  • Peintures et sculpture à Marseille au XX° siècle, par Alain Paire édition Jeanne Laffitte.
  • Gravure, de Bonnard à Baselitz
  • Le Corps, Posture et imposture, les Cahiers thématiques 2000-2001, Médiathèque intercommunale Fos. Istres. Miramas.
  • Gravure, art et techniques. Catalogue de l'exposition du musée des Alpilles.
  • D'Humus et de lave. Livre d'artiste manuscrit par A. Laâbi et gravé par B. Maoual, au format 25 x 75 cm (leporello), Editions Al Manar, collection "Corps écrit", novembre 2005


 « La pratique de Maoual évolue entre gravure, peinture et sculpture. Fondée essentiellement sur l'anachronisme et l'humour, elle interroge la course folle de l’humanité et sa souffrance éprouvée dans l'obsession des déplacements incessants. À travers des figures fugitives se vivent (se voient), dans un fourmillement de signes, la joie et la déception, la fête et la tragédie de l'existence humaine…, le tout dans une concentration plastique où s'entremêlent Préhistoire et Epoque contemporaine…
C'est aux plaques de frigidaires récupérées ici et là dans les ruelles des quartiers de Marseille que Maoual, bien enraciné dans la ville phocéenne, confie ses interrogations artistiques et existentielles. Dans son atelier ouvert sur la vie du vieux port, l'artiste éventre les parallélépipèdes blancs pour en extraire les supports de son activité de graveur. Les plaques de frigo sont d'abord débarrassées des accessoires inutiles, dépliées, découpées, martelées, trouées… bref, elles subissent toute une série de procédures techniques liées davantage à l'activité de sculpture qu'à celle spécifique de la gravure. Ensuite seulement vient le travail de la gravure, et l'artiste dessine alors spontanément, à l'aide de différents outils tranchants, des figures de formes variées. Il gratte l'écorce émaillée pour y ouvrir des sillons, la griffe, la scarifie jusqu'à retrouver la tôle à offrir au travail des acides pour en produire divers effets de matières."
                                                                           Mohamed RACHDI (Extraits)




_______________________________________________________________


MBElkahfai1.jpg
Moulay Youssef ELKAHFAI


www.elkahfai.com
elkahfai@hotmail.com

Elkahfai My Youssef est né en 1969 à Marrakech
où il vit et travaille.



Plus de vingt cinq ans de carrière artistique dont les riches expériences sont puisées essentiellement dans une quête perpétuelle de ce qui se trame à l’intérieur de l’humain, une quête qui représente la matière première vitale de ses travaux.
L’artiste aime à expérimenter maints outils et matériaux toutefois la visée est unique et est toujours la même, tant en peinture, qu’en gravure, sculpture ou autre : celle de transcender la matière afin de faire émerger, une idée, une humeur ou une émotion.


MBElkahfai2.jpg


Artiste, fondateur d’atelier professionnel d’estampes, professeur à l’atelier d'impression à l’école supérieure des arts visuels, tant d’activités hétéroclites mais qui proviennent de la même essence et tendent vers la même finalité : l’Art.


MBElkahfai3.jpg


Ces démarches artistiques font de Youssef Elkahfai un artiste très apprécié, ses multiples expositions au Maroc et de par le monde en témoignent.

________________________________________


MBEzzougari1.jpgChafik EZZOUGARI

ezzouguarichafik@gmail.com



Né en 1960 à MOHAMMEDIA

Formation :
Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Dijon, France   1982-1986
Ecole supérieure privée des arts graphiques, Valencia – (ESPAÑA) 2010
Vit et travaille à Mohammedia – MAROC

MBEzzougari2.jpg

Fondateur du salon annuel d’estampe au Maroc
Membre fondateur du Carrefour des Artistes Graphistes au Maroc
Membre de l’Union des Ecrivains du Maroc
Membre fondateur de l’Association des Critiques d’Art au Maroc

MBEzzougari3.jpg


Principales Expositions Individuelles :
2011 . Exposition (le triple défi de l'esthétique de la création). Galerie Mohamed el Fassi. Rabat. Maroc.
2010 . Exposition (Etique du corps). Galerie els Porext à Sueca. Valencia, Espagne
2008 . Exposition De Fedala à Sueca . Galerie al Casal à Sueca . Valencia, Espagne
1998 . Exposition Rétrospective (Diwan de la poésie marocaine moderne) . Espace Wacety et 7ème Foire Internationale du livre de Casablanca
.../...

Expositions collectives récentes :
2015 . Exposition d’art contemporain à Agadir.
2015 . Manifestation Art en directe au USA.
2015 . Exposition (art et poésie) à la médiathèque de Mohammedia.
2015 . Exposition à la médiathèque de Casablanca (50ans de peinture au maroc).
2014 . Exposition à la médiathèque de Mohammedia.
2013 . Deuxième Salon international d'art contemporain à Casablanca.
2012 . 1er Biennale international de Casablanca. organisé par Maroc Premium.
2011 . Art' espoir - SOFITEL - Marrakech, Maroc.
2011 . (Sur les traces de la lumière et de la matière), Amber Gallery, Mohammedia, Maroc.
2011  . Deuxième rencontre d'art actuel, à SOFITEL, Rabat.
2010  . Deuxième rencontre  (art multiculturel), à Algemesi, Valencia, Espagne, et projection du projet (10 Mains) réalisé à Ifitry Essaouira  Maroc 

_______________________________________


MBKantour1.jpgTibari KANTOUR

né en 1954 à Casablanca ;

vit et travaille à Sidi Maâchou

(Site web: www.tibarikantour.net)

Formation :

1980 : Académie Royale des beaux arts, Bruxelles, Belgique
1980 : Ixelles Ecole de Gravures
1978 : Académie Royale des beaux arts, Lièges, Bruxelles
1974 : Ecole des Beaux Arts, Casablanca, Maroc


MBKantour2.jpg


Tibari Kantour, artiste multidisciplinaire, travaille la peinture, la gravure à l'eau forte, le papier matière et depuis 2015 fait des recherches en céramique.

Il a aussi fondé une résidence d'artiste internationale et multidisciplinaire à Ben Machou, lieu de sa résidence au Maroc.



MBKantour4.jpg


Tibari Kantour est le maître incontesté du papier. Il a été depuis bien des années le premier et à ma connaissance le seul à ce jour à avoir introduit dans l’espace de la création esthétique chez nous une technique, un art qui sans doute repose sur une vielle et noble tradition ; tout un art plutôt qu’une simple technique qui exige toute une installation lourde, coûteuse : cuve presse et autres. Depuis tant d’années, il s’est consacré corps et âme à ses recherches marquées par des voyages, des stages, les efforts pour s’assurer toute documentation utile pour ce faire… Mais je crois qu’il y a quelque chose d’essentiel fait que Tibari est parvenu à la pleine maîtrise de son art tout au long d’un parcours, un périple lourd de significations secrètes qui ont mis un temps pour germer et s’ouvrir comme une fleur.
Edmond Amran El Maleh (extrait)


__________________________________________________


MBTazi1.jpgSaad TAZI


Né en 1966 à Casablanca
Il vit et travaille à Casablanca.




Saâd Tazi a suivi une formation à l’Institut de photographie à New-York  (1997/1998).
Il a également suivi plusieurs stages de Platinotypie avec Tom Ferguson et de prises de vue en studio avec John Siskin à Los Angeles, aux USA.



MBTazi2.jpg



Travaille la photographie et, depuis 2010 la gravure à partir de photographies en utilisant des films photopolymères et en retravaillant la plaque pour  obtenir un aspect où se mêlent les formes et les couleurs.

Calligrammes" et "Poésie de la mémoire " sont à la base des photographies tirées sur papier coton, partiellement estompées et sur laquelle sont gravés le dessin et l'écriture.


_________________________________________________



L i e u x    d ' A c c u e i l
_____________________________________________



Musée Municipal du Patrimoine Amazigh à Agadir

Date de l'exposition : Août 2017.

Donnant de plein pied sur le passage Aït Souss, à quelques pas de la Chambre de commerce, le Musée Municipal du Patrimoine Amazigh à Agadir, ouvert depuis le 29 février 2000, est un établissement réalisé et géré par la Commune Urbaine. Une initiative bien particulière dans son genre, dans la mesure où les musées au Maroc appartiennent au ministère de la Culture, sinon à des Privés.

MBAgadir1MuseW3.JPG

Le Musée du Patrimoine Amazigh, dédié à la mémoire du patrimoine berbère, organise de nombreuses expositions temporaires, avec visites guidées, afin de faire découvrir, dans ses différentes salles, une sélection de plus de 200 pièces anciennes de la région du Souss-Massa-Draa : bracelets, fibules, boucles d'oreilles ou encore colliers traditionnels, tapis, poteries et portes. Le fonds du Musée compte lui près de 1500 pièces relatives aux différents composantes du Patrimoine Amazigh et ne cesse de s'enrichir.
Le Musée reçoit environ 30 000 visiteurs par an, entre touristes, nationaux et élèves et écoliers de la ville.

MBAgadir2ChambrW648.JPG

Enfin, parallèlement à la mise en valeur de ses collections, le Musée accueille diverses manifestations culturelles : projections de films, journées d’études, des ateliers d’art et autres expositions temporaires, gage de dynamisme et signe d'ouverture. La bibliothèque met à la disposition des visiteurs des documents historiques et des ouvrages du patrimoine culturel national et Amazigh de la région.

MBAgadir3RueW2634.JPG


Vernissage le 4 août 2017























































Photos Virginie Faivre d'Arcier




Essaouira

Date de l'exposition : Août 2017.


Essaouira, comme Agadir à 170 km plus au sud, est une ville côtière située à l'ouest de Marrakech. Fondée en 1760, elle connut des fortunes diverses, de l'âge d'or commercial, diplomatique et artistique jusqu'à la moitié du XIXème, sa situation se dégrade ensuite pendant un siècle. Devenue Mogador sous protectorat français, elle ne retrouvera son nom qu'avec son indépendance en 1960 et vivra une renaissance spectaculaire due essentiellement au tourisme, mais aussi grâce à sa vocation culturelle.



Dans les années 1960, Essaouira devient une oasis pour les hippies du monde entier. Les musiciens comme Jimi Hendrix et Cat Stevens y sont attirés par les sonorités musicales locales et aiment y séjourner. Sa médina est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2001. Centres culturels et galeries d'arts y fleurissent à foison.



Les artistes partenaires du projet « Dialogue Gravé : Maroc/Belgique » y exposeront en août 2017 en parallèle de leur exposition à Agadir à la galerie  Dar Souiri.




Pour l'ancedote, La ville d'Essaouira est jumelée la commune bruxelloise d'Etterbeek depuis 20/03/1990





































Photos de Virginie Faivre d'Arcier, Marie-France Bonmariage et Kikie Crevecoeur.


La Maison des Cultures et de la Cohésion sociale

Dates de l'exposition
Vernissage: le vendredi 9 février
Exposition du samedi 10 au mardi 27 février 2018 inclus

La Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, centre culturel inauguré en juin 2006, est situé au cœur du centre historique de Molenbeek-Saint-Jean, l'une des 19 communes de la région Bruxelles-Capitale (de la Belgique). Le projet porte sur les cultures, volontairement accordées au pluriel afin d'inviter au décloisonnement et au dialogue par la valorisation de l'expression interculturelle. Ce centre culturel a ainsi pour but de jouer aussi un rôle de cohésion sociale.


MBMolenbeek1Maison%20cult%201.jpg


Molenbeek-Saint-Jean est officiellement bilingue français - néerlandais, comme les autres communes de la région de Bruxelles. Avec près d'une centaine de milliers d'habitants, la commune est densément peuplée et depuis les années 1950 - 1960, compte une importante communauté marocaine, principalement venue du Rif. Aujourd'hui, plus de la moitié des habitants molenbeekois sont d'origine marocaine.

Malheureusement, Molenbeek a aussi connu une notoriété médiatique mondiale avec les attentats de Paris en 2015 et ceux de Bruxelles en 2016, et a été décrite comme un vivier du terrorisme islamiste en Europe et un foyer de l'islamisme radical en Belgique. Le rôle à jouer par la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale n'en a encore que plus de pertinence aujourd'hui. Accoler cultures et cohésion sociale n’est pas banal, il s’agit bien ici de partir des cultures pour atteindre l’autre, les cultures offrant un palette inépuisable d’outils pour apprendre à exister et à mieux vivre ensemble. Viser la cohésion sociale, c’est, selon les animateurs du projet, permettre à chacun de participer activement à la société et d’y trouver sa reconnaissance.

MBMolenbeek2Maison%20cult%204.jpg


Pour arriver à ses objectifs, la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale peut compter sur une équipe de 35 personnes installée dans un bâtiment rénové et vaste de plus de 8.000 m² d’espaces dédiés aux rencontres, aux apprentissages et découvertes culturelles. On y dénombre d’anciennes classes au charme fou, une salle de spectacles techniquement équipée, ainsi que de multiples locaux polyvalents. Plusieurs d'entre eux, en plus de leurs activités récurrentes comme l'organisation de stages ou de cine-club, hébergent régulièrement des expositions issues de la communauté locale mais aussi initiées par les propositions de partenaires extérieurs.

Dialogue Gravé Maroc-Belgique y avait toute sa place. Le choix s'est imposé comme une évidence et les responsables de l'institution ont accueilli le projet avec enthousiasme. L'objectif de la manifestation n'est- il pas l'échange, son intitulé recelant déjà la notion de Dialogue. Difficile d'être plus en adéquation avec le lieu d'hébergement.


MBMolenbeek3Masion%20cult%203.jpg


L'exposition se tiendra en février 2018 et sera accompagnée d'une série d'ateliers destinés au public, petits et grands, rejoignant en cela les préoccupations d'éducation permanente de l'équipe d'animation de nos hôtes.


Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale de Molenbeek
Rue Mommaerts 4, 1080 Bruxelles

Heures d'ouverture: du lundi au samedi de 9h à 17h

02 415 86 03
contact@lamaison1080hethuis.be

Site : http://www.lamaison1080hethuis.be/fr/

Service Cultures – Expo
Arnaud Matagne,
02 412 12 47
Commune de Molenbeek-Saint-Jean
Rue du Comte de Flandre, n°20 à 1080 Bruxelles
amatagne@molenbeek.irisnet.be



MBMolenbeek4Maison%20cult%202.jpg

Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale de Molenbeek est une initiative placée sous le haut patronage du Collège des Bourgmestre et Echevins de Molenbeek-Saint-Jean, avec le soutien de la SPF chargée de la Politique des Grandes Villes, de la COCOF, et de la fédération Wallonie-Bruxelles.





L'Espace Churchill à Liège

Exposition du samedi 10 Février au lundi 2 Avril 2018


Parallèlement à l’exposition principale hébergée à Molenbeek, et durant la même période, un second volet belge de « Dialogue Gravé » se tiendra à une centaine de km de là, à Liège, non loin des frontières avec les Pays Bas et l’Allemagne. La manifestation ne présentera cependant qu’une sélection de graveurs marocains. Une vingtaine d’oeuvres au total seront accrochées à l’Espace Churchill.



La galerie du cinéma Churchill, au coeur d'un des quartiers des plus renommé à Liège pour sa vie nocturne festive et culturelle, est avant tout un lieu de passage menant aux salles de projection. Fort fréquenté, il a été aménagé en salle d'exposition.


Si la programmation du cinéma en fait un endroit réputé pour la qualité de ses choix, axée plus sur le cinéma « d’art et essai » ou sur des productions récentes délaissées par la culture dominante, la gestion de l'espace expositions n'est pas en reste. Elle a été confiée à l'association culturelle Wégimont Culture active en périphérie liégeoise et dont les critères de sélection, appuyé par une équipes de personnalités phares dans la milieu artistique de la cité font référence.